CHAPITRE XII

 

MyMusic, 28 décembre 2009, 21h34

 

MP de Jack_in_the_box à HiroFan


Bonsoir, Narumi.


Ça y est, tout est arrêté pour notre départ aux Etats-Unis. Nakano a passé une partie de l'après-midi avec Shindô afin de tout mettre au point (disons que Shindô a exposé ce que Rage, notre futur manager, a décidé nous concernant). Rien n'est encore signé mais c'est tout comme.


Rien ne va traîner ; nous partons le 6, immédiatement après les fêtes du nouvel an. D'ailleurs, je passerai une dernière fois à Kyoto à cette occasion afin de présenter mes voeux à tout le monde. Qui sait, peut-être Nakano m'accompagnera-t-il cette fois? Je sais que cette idée te plairait, mais défense absolue d'y toucher.


Jusque-là nous sommes officiellement au chômage, et en dehors de préparer nos bagages –j'ai justement quelques affaires à récupérer à Kyoto – nous en profitons pour passer du temps ensemble car je suis persuadé qu'une fois aux Etats-Unis, nous n'aurons pas une minute à nous.


Tout est allé très vite, en fin de compte ; dire que s'il ne m'avait pas demandé une partition sur MyMusic, nous n'en serions pas là. En revanche, Bad Luck aurait très certainement explosé, vu l'état d'esprit dans lequel Nakano se trouvait. Alors que là, nous prenons un nouveau départ. Quant à moi, je suis comblé sur le plan personnel. Sur le plan professionnel… il y a toujours des choses à accomplir. Mais ceci est une autre histoire.


À très bientôt !


Suguru.

PS : comme promis, quelques photos de Nakano et moi au milieu des cadeaux. Tu as de ces idées, je t'assure! Ne va pas montrer ça à tes copines, surtout!

 

* * *

 

MyMusic, 29 décembre 2009, 20h14


MP de GuitarHero à Loosyman


Hello Yûji !


Cette fois c’est officiel, nous repartons aux États-Unis, mais cette fois je m’arrêterai à New York, plus près de Dieu, je veux dire des studios XMR.


Crois-moi tu ne tiens pas réellement à savoir comment s’est passé Noël chez les parents. L’an prochain, c’est toi qui t’y colles. Heureusement que pour le Nouvel An, je serai seul avec l’amour de ma vie. Je compte l’emmener aux onsens pour un court séjour, j’ai ramé pour trouver une disponibilité à cette période de l’année, mais ça nous fera un bien fou d’aller loin de Tokyo, ses managers hystériques et ses chanteurs en mode pile électrique. Ensuite nous passerons à Kyoto – je mentirais si j’affirmais être complètement serein à l’idée de rencontrer ses parents, mais l’essentiel c’est que j’en ai l’air…


Je ne t’ai pas fait de reproches concernant ton style de vie. Simplement, ce n’est pas celui qui me convient, à moi. J’ai traversé une période de doutes, c’est vrai, mais à présent j’ai retrouvé des rails solides et je ne compte plus les quitter. Quand je pense que tout est parti d’une simple discussion sur Internet… Si on m’avait dit, ce soir-là, qu’elle m’apporterait à la fois l’amour et un nouveau sens à ma vie professionnelle, j’aurais peut-être vite refermé la fenêtre, effrayé. Je ne croyais plus à grand-chose à cette époque. Maintenant je crois à lui… et, oui, je crois au succès du groupe, plus que jamais, d’ailleurs je n’aurai jamais été autant impliqué que dans le nouvel album.


Je sais que tu te moquerais de moi si tu me voyais me promener main dans la main avec lui, visiter les lieux célèbres de Tokyo pire que des touristes et nous arrêter dans des bars pour boire des chocolats viennois (enfin surtout lui… moi je profite du spectacle). Comme quoi l’amour, ça vous rend romantique (ne ricane pas trop fort : peut-être qu’un jour toi aussi ça te tombera dessus, de la façon la plus inattendue).


J’espère que nous aurons l’occasion de nous croiser aux États-Unis.


Hiroshi.

PS : ci-jointe une photo de la soirée de Noël. Sans commentaire.

 

* * *

 

 

 

My Music, 30 décembre 2009, 19h14

 

MP de Jack_in_the_box à Osaka_boy

 

Bonsoir Shinichi,

 

J’espère que ton concert de Noël s’est bien passé. Je pose la question juste pour la forme, je ne doute pas que votre interprétation de la Symphonie n° 3 en fa majeur de Brahms ait remporté un beau succès. À quand un poste de premier violon solo ?

 

Ça y est, c’est officiel : Bad Luck va renaître dans quelques jours sous un label américain. Et pas n’importe lequel : celui d’XMR Entertainment, l’une des plus grosses boîtes – sinon la plus grosse – des États-Unis. C’est la raison pour laquelle je m’envole, ainsi que mes collègues, pour New York le 6 janvier, aussitôt les célébrations du nouvel an achevées.

 

J’ai bien réfléchi et je continue l’aventure avec Shindô et Nakano. Je sais que le groupe a traversé une grave crise, mais il en est sorti renforcé. Après coup, et même si ça peut paraître radical, il vaut mieux pour nous que nous quittions le sol japonais. Et même pour moi, m’éloigner de l’ombre de mon cousin sera salutaire. Là-bas, je pourrai définitivement faire mes preuves sans avoir à souffrir la moindre comparaison avec lui.

 

Nous reviendrons, bien sûr. Rage, notre nouveau manager, tient à ce que nous ne nous coupions pas de notre base. Notre musique va sans doute subir des influences plus occidentales, plus rock peut-être aussi, mais ce sera pour le meilleur. Tout le monde s’implique déjà beaucoup dans la préparation de notre prochain album, qui marquera notre renaissance. Nakano et moi, surtout, avons collaboré sur quelques morceaux. Enfin, reste à voir comment cela ressortira au final.

 

Je sais que j’ai eu des doutes à un moment, et je te remercie du soutien que tu m’as apporté, mais je n’en ai plus à présent ; ma carrière de concertiste attendra encore un peu. Cependant je n’oublie pas de travailler et dès que j’en aurai l’occasion, je m’achèterai un piano, un vrai. Marre de faire des gammes sur un synthé !

 

Je te souhaite le meilleur pour ta carrière, Shinichi. Je ne sais pas trop quand je reviendrai au Japon mais j’aimerais en profiter pour te voir, à cette occasion.

 

J’espère que cette année qui arrive sera bonne pour toi dans tous les domaines. Pour moi… je pense qu’elle l’est déjà.

 

Suguru.

 

* * *

 

My Music, 31 décembre 2009, 18h45


MP de GuitarHero à Gravi_King


Hello Shu !


Tu te demandes certainement où je suis passé, alors je te réponds : je suis dans un onsen, avec Suguru. Si tu veux savoir pourquoi je ne t’ai pas averti avant c’est que 1/ c’était une surprise pour mon petit cœur et 2/ tu aurais absolument voulu venir aussi, et ça c’était hors de question. Je te rappelle au passage que tu as des bagages à terminer. La dernière fois que je suis passé chez vous, l’appartement ne ressemblait plus à rien. Yuki doit t’aimer à la folie pour supporter ça… Inutile de me faire tes yeux de Chat Potté, je t’adore mais il est hors de question que j’aventure une patte dans ton souk. Donc disais-je, nous sommes dans un onsen, et nous reviendrons le 4, oui, deux jours avant le départ, nos bagages à nous sont fin prêts (l’efficacité Seguchi n’est pas un vain mot).


Mes amitiés à Rage. Son bazooka me ferait presque regretter le flingue de K, mais au moins elle, elle t’adore. Tant qu’elle ne touche pas à mon Suguru… Je te préviens, si elle s’approche je mords. Musicalement au moins, elle semble plus souple que Seguchi et sa clique. Tu as intérêt à t’entraîner sérieux pour Hourglass parce que si tu plantes celle-là, Suguru te tue pour de bon.


Au fait je suppose que tu as reçu la notification de l’agent immobilier. Désolé de te décevoir, mais j’ai demandé à ne pas être dans le même immeuble que toi, sinon tu serais chez moi à chaque dispute avec Yuki, et là j’en connais un qui pèterait les plombs. Et puis quoi, c’est la première fois que j’habiterai pour de bon avec mon chéri, j’ai bien le droit de vouloir en profiter un peu.


D’ailleurs je vais aller m’occuper un peu de lui, là, tout de suite. Un bain chaud suivi d’un bon massage, je ne connais rien de meilleur au monde, sauf peut-être ce qui vient après… (Non : toi, tu dois t’occuper de tes valises. Bonne chance, Cendrillon).


Bonne année à toi, Shu !


Et longue vie à Bad Luck !


Tu vois, finalement nous l’aurons réalisé, notre rêve. Et plus encore.


Bisous

Hiro.

 

* * *

 

MyMusic, 4 janvier 2010, 16h 27

 

MP de Jack_in_the_box à HiroFan

 

Bonjour Narumi,

 

Félicitations à l’aube de cette nouvelle année.

 

Excuse-moi pour mon silence en ce début d’année, mais Nakano et moi revenons tout juste de Nasushioka, dans la préfecture de Tochigi. Que sommes-nous allés y faire ? Hé bien, nous venons de passer quelques jours ensemble, dans un petit ryokan, sans trop de contact avec l’extérieur. Nous en avions bien besoin, je dois dire, après tout ce qui s’est passé et avant notre départ pour les États-Unis. Une fois là-bas, il va s’agir de se remettre au travail d’arrache-pied, donc ces quelques jours de coupure étaient bien nécessaires.

 

Je dois t’avouer que je ne m’attendais pas du tout à cette surprise de la part de Nakano, mais elle a été extrêmement bienvenue. Non, je ne te dirai pas tout ce que nous avons fait ensemble, et il serait sage que tu t’abstiennes de poser la question lorsque nous passerons te voir demain. J’ai obtenu de Nakano qu’il m’accompagne à cette occasion, après tout tu es sa fan numéro un autoproclamée, n’est-ce pas ?

 

J’ai le net sentiment que Nakano n’est pas très à l’aise à l’idée de rencontrer ma famille. Il n’y a pas de quoi, mes parents ne sont pas du genre à aborder les sujets sensibles en public. Encore que ma mère serait bien du genre à le briefer en tête à tête… Au moins échappera-t-il à un omiai.

 

 Nous partons demain matin, très tôt, pour Kyoto, pour repartir en soirée. C’est court, je sais, mais nous nous envolons pour New York le 6, et impossible de transiger. Mais nous reviendrons fréquemment au Japon, ce n’est pas un départ définitif.

 

À demain, et que cette année t’apporte beaucoup de bonnes choses.

 

Suguru.

 

* * *

 

MyMusic, 5 janvier 2010, 18h 27


MP de GuitarHero à Gravi_King


Hello Shu !


Nous sommes dans le train, nous serons à Tokyo d’ici deux heures environ.


Oui, j’ai survécu à la cage aux fauves, lol…

 

La fameuse copine, tout d’abord. Mon dieu… Tu vois Tatsuha Uesugi avec Ryûichi Sakuma ? La même. En fille. Je suis resté soigneusement collé à Suguru tout le temps de notre entretien, déjà pour lui faire remarquer que j’étais déjà pris, ensuite pour me protéger.  Elle est sûrement très sympathique en temps ordinaire, mais là j’avais l’impression de voir Suguru devant un gâteau au chocolat.


Ensuite la famille. Je crois que l’idée du calendrier au chocolat était excellente pour me mettre le petit frère dans la poche, Ritsu visiblement m’adore (j’ai promis de lui envoyer des tonnes de marshmallows des États-Unis puisque c’est manifestement son péché mignon à lui). Rien à dire sur le papa, qui m’a paru plutôt sympathique quoiqu’un peu effacé, mais alors la maman… Une pure Seguchi. Même sourire. Même air aimable. Et même façon de tester les gens sans en avoir l’air. A un moment nous sommes restés seuls sous je ne sais plus quel prétexte, mais j’imagine bien qu’elle avait dû se débrouiller pour, et là elle m’a sorti :

 

« Monsieur Nakano, je sais que mon fils a beaucoup d’affection pour vous, et pour moi son bonheur passe avant tout donc je fermerai les yeux sur votre relation, mais sachez que si vous veniez à le faire souffrir de quelque façon que ce soit, l’univers entier ne serait pas assez grand pour vous y cacher. Suis-je claire ? »


Brrr… Je devais être plutôt blanc quand Suguru est revenu, parce qu’il a discrètement glissé sa main dans la mienne sous la table.


On va pouvoir former un club « les persécutés de la famille Seguchi ». Enfin ça pourrait être pire, au moins elle ne s’oppose pas à notre relation, c’est déjà ça. Vu la réaction de mes parents, on peut dire que somme toute, les siens sont plutôt tolérants (bien que Seguchi et tolérant me paraissent un peu contradictoires dans les termes).


Suguru s’est endormi entre mes bras, et le mec sur le siège en face nous lance des regards à nous faire tomber raides morts, heureusement que le nouveau garde du corps engagé par XMR est efficace – et moins psychopathe que K.


Bientôt le grand départ Shu. J’espère que tes bagages sont prêts !


À tout de suite.

 

Hiro.

 

* * *

 

 

 

 

MyMusic, 8 janvier 2010, 21h 13 – heure locale

 

MP de Jack_in_the_box à HiroFan

 

Bonsoir Narumi,

 

Ou bonjour d’ailleurs, je ne sais même pas combien il y a de décalage entre New York et Kyoto.

 

Ça y est, nous voici définitivement installés et trouve un peu de temps pour écrire quelques messages ? Alors, Nakano et moi avons emménagé dans un petit appartement pas très loin de Central Park (je suppose que tu vois de quoi je veux parler ?), au septième étage d’un bel immeuble. Nous n’avons pas encore déballé toutes nos affaires, hier nous étions trop fatigués par le voyage et nous nous sommes levés assez tard (mais je mentirais en disant que nous sommes restés au lit uniquement à cause de l’effet du jet lag…)

 

Brève visite ce matin dans les locaux de XMR. Je dois reconnaître avoir été impressionné par la taille des studios – nettement plus vastes que ceux de N-G ! Rage, notre nouveau manager, nous a fait faire un rapide tour des lieux et nous a montré le studio qui nous a été attribué ; on peut dire qu’ils n’ont pas lésiné sur le matériel ! Je sens que nous allons faire du bon travail, ici. Après quoi, nous avons eu quartier libre mais les choses sérieuses commencent dès demain.

 

Nakano et moi avons mis à profit cette demi-journée de répit pour nous promener un peu en ville et faire un petit tour dans Central Park puisque nous habitons à proximité. Il y avait de la neige et nous avons fini par nous lancer des boules, comme des enfants ; les gens ne nous ont même pas regardés. Après quoi nous avons fini l’après-midi dans un salon de thé et il va falloir que je travaille mon anglais, surtout la prononciation, car à chaque fois que j’ai dit quelque chose, les gens m’ont regardé d’un drôle d’air. Nakano, lui, est nettement plus à son aise. C’est vrai que la dernière fois que je suis allé aux États-Unis, j’ai laissé K parler pour moi. Mais bon, j’ai trouvé assez frustrant de devoir m’y reprendre quatre fois pour pouvoir obtenir un pancake au chocolat !

 

Ma vie a changé, Narumi. Mon rêve s’est réalisé. J’aime Nakano, et avec lui à mes côtés, je me sens prêt à entreprendre de grandes choses.

 

Bad Luck est prêt à rejoindre les Nittle Grasper dans la légende… et à les dépasser.

 

Porte-toi bien,

 

Suguru.

 

* * *

 

MyMusic, 18 août 2010, 22h 46 – heure locale


MP de GuitarHero à Jack_in_the_box


Mon coeur,


Je ne sais que tu ne vas plus très souvent sur le site (à quoi bon puisque nous vivons ensemble) mais aujourd’hui est un jour spécial, tu devines pourquoi ?


Oui, cela fait un an jour pour jour que je t’ai envoyé mon premier message sur My Music. Si j’avais su alors tout ce que cela allait déclencher… À l’époque je ne croyais plus à rien, et aujourd’hui, j’ai tout : la musique, le succès, l’amour… et toi. Surtout toi.


Le succès de Bad Luck aux États-Unis (que dis-je… dans le monde entier) te revient largement, même si Shu s’étranglerait certainement en m’entendant, et que je revendique tout de même ma modeste part. Tu vois, j’avais raison lorsque je te disais, à l’époque, que c’était le guitariste qui faisait toute la différence… (d’accord, et le charisme du chanteur, et le talent du claviériste).


Merci de ne jamais avoir douté. Merci de toujours avoir été là. Merci de m’aimer. Et merci d’être toi.


Je t’aime.


Hiroshi.

 

FIN

 ________________________________________

 

« Félicitations à l’aube de cette nouvelle année » : traduction littérale de « Akemashite omedetô », vœux que l’on s’adresse au Japon à partir du 1er janvier.

Omiai : rencontre arrangée en vue d’un mariage.

 

Chapitre précédent  Retour à la page des fics