Ryûichi et Tatsuha. Une illustration de "TV crisis" par MyriaM

Subjugué, l’adolescent fut incapable de répondre quoi que ce soit, fasciné par l’intensité des yeux bleus plantés dans les siens et dont l’expression n’avait plus rien d’insouciant ou d’enfantin.

 

« Je… je n’attends rien en retour, monsieur Sakuma, balbutia-t-il, pris de court et tout à coup intimidé.

 

- Vraiment ?... » souffla le chanteur en s’inclinant lentement vers lui et, dans l’ombre que projetait l’immeuble sur eux, son regard semblait étinceler.