Tatsuha Et Ryûichi. Une illustration de "L'honneur perdu de Tatsuha Uesugi" par MyriaM

« C’est mon dessin, et c’est ma chanson, déclara-t-il en retournant la feuille, au verso de laquelle un texte était écrit, de son écriture aisément reconnaissable. Noriko en demeura bouche bée.

 

- Mais… Comment est-ce qu’elle est arrivée dans mon sac ? » s’enquit-elle, perdue. Et soudain, tout devint clair.

 

« Ah ! Je sais ! Hier matin, quand je suis venue apporter le CD, j’avais déjà les dessins avec moi, et je les ai sortis de mon sac parce qu’ils me gênaient pour chercher, comme maintenant… J’étais pressée, je n’ai pas fait attention et j’ai dû les poser sur la chanson, qui devait être retournée côté Kumagorô. Une fois le CD trouvé, j’ai repris les dessins en croyant que celui de Ryû-chan faisait aussi partie du paquet de Saki… »